Full Moon Wolf
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Est-ce que ton hurlement à la pleine lune réveillera les mystères de Full Moon Wolf?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeSam 3 Nov - 17:51

  • Roman arpentait l'immense Lac Gelé. Après presque deux heures et demie de trajet, il était enfin parvenu près de l'étendue d'eau. Avec le froid habituel qui régnait au Nord et l'automne qui tirait lentement sur sa fin,le lac était presque entièrement figé par la glace. On était au début de l'après-midi et tout était calme. Roman songea que ses congénères devaient être tranquillement en train de manger, parlant entre eux, riant même, à mille lieues de l'angoisse qui était en lui. Il soupira et expira un petit nuage de buée qui se dispersa dans l'atmosphère. Roman avait peur pour Naella. Cela faisait trois semaines que la vie s'était déclarée en elle. Au début, tout semblait bien se passer et un tendre bonheur avait pris place dans leur vie. Puis Naella avait commencé à perdre du sang, à avoir des migraines lancinantes. Elle avait perdu l'appétit et maigrissait. Les guérisseurs appelés à son chevet avaient déclaré qu'elle souffrait d'une maladie peu commune qui risquait d'entraîner sa mort et celle des bébés. Le seul remède efficace était de manger de l'Abrasium. Abrasium qui avait été cueilli sur tout le territoire de l'ouest pour guérir ceux touchés par l'épidémie meurtrière. Sud et Est étaient eux aussi dépouillés de cette plante. Seul le Nord avait encore de l'Abrasium en réserve. Or, Naella était une oméga. Le fait qu'elle soit enceinte avait déjà fait jaser, mais qu'elle soit en plus en danger de mort n'avait fait que certifier que les omégas ne devraient jamais se reproduire. Personne n'avait été volontaire pour risquer sa peau au Nord et revenir avec de l'Abrasium. Roman avait fini par prendre cette responsabilité. Cela ne l'enchantait guère, mais il préférait courir le danger de croiser Azara ou l'un de ses larbins plutôt que de laisser mourir Naella.

    A présent qu'il était sur les terres nordiques, Roman sentit l'habituel frisson de peur le parcourir. La pensée d'Azara le terrifiait. Il avait l'impression d'être une proie facile, tout seul en terrain ennemi. Il restait aveugle à la beauté glacée du paysage. Les guérisseurs lui avaient dit que l'Abrasium poussait sur l'autre rive du Lac. Prenant une profonde inspiration, Roman alla prudemment sur l'étendue gelée. Il avança avec précaution. La neige qui parsemait déjà le territoire l'empêchait de glisser et était de ce fait une alliée précieuse. Roman parvint à l'extrémité du Lac. Il eut un sourire qui s'effaça bien vite en pensant à tous les risques qu'il prendrait avant de revenir en sécurité chez lui. Une envie folle de se blottir contre Naella le submergea. Pauvre Naella. Pourquoi cela devait-il lui arriver à elle ? Roman chassa ces idées noires de sa tête et se concentra pour trouver de l'Abrasium. Il fouilla méticuleusement les alentours et enfin vit un plant du précieux végétal. Il le coupa le mieux qu'il put, prenant soin de laisser les racines pour que l'année suivante cela repousse. Heureux de sa cueillette, le coeur léger, Roman se hâta vers le Lac.

    Hélas, la nature est cruelle. Dans sa joie et sa précipitation, Roman ne remarqua pas qu'il marchait là où la glace était friable. Il aurait pu la traverser sans trop de problème s'il avait été attentif, mais le bonheur d'avoir de l'Abrasium éclipsait le reste. Aussi Roman sentit trop tard la glace se fissurer. Un craquement sourd retentit, bruit étrange dans le silence cotonneux. Roman s'apprêtait à bondir pour ne pas tomber dans l'eau froide, mais son réflexe fut tardif et il bascula lentement dans l'élément liquide, malgré ses tentatives pour retrouver l'équilibre et fuir.

    Roman ne put s'empêcher de pousser un cri d'effroi lorsqu'il entra en contact avec l'eau glaciale. Jamais il n'avait connu un froid aussi intense. Comprenant que la première chose à éviter était de rentrer entièrement dans le Lac, Roman agrippa un morceau de glace avec ses pattes avant. Il y déposa l'Abrasium pour être plus libre de ses mouvements et essaya de se hisser sur le bloc gelé. Sa masse était trop importante pour ce dernier, et Roman vit l'espoir qu'il avait un instant auparavant disparaître. Jetant des regards affolés autour de lui, Roman tenta de trouver un endroit où se poser. Il était trop loin de la rive pour la rejoindre à la nage, que ce soit d'un côté ou de l'autre. Les autres morceaux de glace étaient bien trop étroits. Roman tenta à nouveau de grimper mais sa tentative fut vouée à l'échec. Retombant dans l'eau glacée, Roman remarqua les premiers effets du froid : de violents tremblements le secouaient tout entier et il avait du mal à empêcher ses dents de claquer. Roman avait horriblement froid. En essayant, avec l'énergie du désespoir, de monter sur le bloc glacé, il s'écorcha un coussinet. Le sang coula un peu sur la glace translucide et la neige blanche qui la recouvrait. Même si la douleur était présente, Roman décida de l'ignorer et continua encore et encore sa seule manière de sauver sa peau. A chaque fois il échouait. A chaque fois il avait plus de mal. Roman finit par arrêter, cherchant à récupérer quelques forces dans l'immobilité. Il ne chercha plus à remonter sur le morceau de glace. Roman se sentait engourdi par le froid. Il pensa à Naella, même si ses pensées devenaient confuses. Il avait si froid... Roman devait sortir de l'eau, pour aider Naella. Si froid... Roman vit des papillons noirs danser devant ses yeux. Ses frissons étaient moins violents. Roman avait envie d'arrêter tout, de rester là, sans bouger. Il posa la tête sur ses pattes avant, toujours agrippées au bloc de glace. Lentement, elles se détendirent et Roman glissa peu à peu vers les profondeurs du Lac. Dans un brusque accès de lucidité, Roman raffermit sa prise. Les papillons furent un peu moins nombreux et le froid revint en puissance. Roman aperçut vaguement une silhouette sur la rive devant lui, mais il n'était plus en état de se questionner sur l'identité de son propriétaire.

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeSam 10 Nov - 13:43

Croire qu'une maladie pouvait changer une vie était un concept idiot au yeux de la dominante des terres froides. Du moins, ça l'était avant qu'elle sois elle-même à l'agonie. Aujourd'hui, c'était pour la louve une réalité. Elle n'aimait plus autant tuer. Certes, voir quelqu'un souffrir lui étirait un sourire, mais elle ne pouvait s'empêcher de se revoir elle-même, prête à tout pour calmer ses souffrances. Elle était devenu une dominante fantome, si elle pouvait le dire ainsi. En faites, le nord était devenu fantome. Et à bien y penser, plus rien ne l'intereressait.

Elle marchait tranquillement sur ses terres. L'automne arrivait à sa fin et les temps étaient redevenus froid et même, meurtriers. Le fait de voir ses terres vides étaient plutôt meurtrier aussi. Son rêve d'une meute puissante avait disparu lorsque la maladie avait amener avec elle le tiers de ses loups. Le meute était déjà faible et avait perdu toute sa force. Azara ne cessait pas de croire que sa vie était finit.

Un PLOUF la ramena à la réalité. Elle remarquant qu'elle était à présent sur les rives du lac gelé, elle lacha un profond soupir. C'était toujours la même chose. Un loup arrivait toujours à avoir la brillante idée de traverser le lac ou d'y mettre ses pattes. Et là, crac, la glace cèdait au lourd poids et c'était la fin pour le triste aventurier. Pourtant cette fois, malgré le bruit de sa recherche à la survie et à l'odeur de chien mouillé, elle reconnu l'arôme du chien abandonné. Roman.

Ses yeux se plissèrent. Il était bien le dernier loup qu'elle souhaitait voir et le premier à lui ramener ses envies sordides de meurtres. Elle l'observa se débattre, puis ceder au froid. Azara le fixa, perdre peu à peu de son emprise à la vie... et réprima un grondement. Qui l'aurait cru, mais elle s'élança sur la glace pour attraper le loup noir par sa fourrure de cou. Elle tira si fort, qu'elle crut l'arracher, mais au moins elle avait ramener l'oméga sur la neige froide.... Néanmoins, moins froide que son corps congelé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeSam 10 Nov - 17:37

  • Roman ne ressentit aucune joie en apercevant la silhouette. Il n'eut pas l'espoir d'un éventuel secours. Il était trop engourdi par le froid pour avoir des pensées précises, aussi se contenta-t-il de rester là, paralysé, l'esprit vide. Il sentit peu à peu ses yeux se fermer et l'eau l'invita à laisser tomber toutes ses défenses, à capituler, à mourir, paisiblement, sans souffrance, comparé à la dernière fois où il avait faillit passer l'arme à gauche à cause des blessures infligées par Azara. Roman relâcha inconsciemment sa prise sur le bloc de glace. A nouveau il fut attiré par l'élément liquide. Mais cette fois il n'avait pas la moindre chance de pouvoir remonter.

    L'effet paralysant du froid eut au moins l'avantage que Roman ne se rendit pas compte qu'il se noyait peu à peu. Il n'avait plus envie de chaleur, ses frissons s'étaient arrêtés, ses dents ne claquaient plus. Bien d'autres individus avaient dû décéder de la même manière avant lui. Roman serait un de plus. Puisque Naella mourrait à son tour faute de soins, ils se retrouveraient, quelque part, avec Crystal peut-être, si d'aventure ils se retrouvaient. Peut-être n'y avait-il rien après la mort. Peut-être qu'ils périraient tous les deux puis que tout serait définitivement fini. Roman ne le sut pas. Il avait fini par être entièrement englouti par le Lac, et en essayant de respirer, ses poumons s'emplirent d'eau et eurent la réaction de tousser. Or, tousser sous l'eau était impossible. Alors Roman fut réellement condamné. Privé d'air et frigorifié, son cerveau cessa petit à petit de fonctionner.

    Malgré tout, les circonstances empêchèrent Roman de découvrir s'il y avait quelque chose après la mort, puisqu'il fut repêché juste à temps par la silhouette. Si celle-ci faillit lui arracher la peau du cou en le tirant hors du Lac, elle réussit tout de même à lui sauver la vie. Une fois sur la neige, le premier réflexe de Roman fut d'aspirer une bouffée d'air frais, qui le fit tousser et cracher l'eau qu'il avait en lui. Un violent spasme le parcourut et Roman ouvrit légèrement les yeux. Il vit, penché vers lui, un loup blanc aux yeux rouges qui lui fit penser à Naella. Roman referma les yeux, l'idée que Naella se trouve à plusieurs kilomètres de là n'effleurant pas son esprit embrumé. Il voulut pousser un soupir, ce qui déclencha une seconde quinte de toux qui l'obligea à rouvrir les yeux. Roman revit Naella au dessus de lui. Pendant un court instant, il songea qu'il rêvait. Mais le rêve était trop réel. Roman tenta de se secouer un peu et l'effort l'épuisa. Regardant l'être qui le dominait, il remarqua que certains traits n'étaient pas ceux de Naella, et que ses yeux avaient un regard beaucoup plus dur. Roman finit par demander, d'une voix légèrement enrouée :
    « Naella ? C'est toi ? »

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeDim 11 Nov - 6:43

Il était en piteux état. Ça, on l'avait tous remarquer. Mais il était en vie, recrachant l'eau qui avait rempli ses poumons. Il ne lui aurait manquer qu'une seule seconde... et c'était la fin. Venait t'elle sérieusement de sauver le loup qu'elle détestait -surement- le plus au monde? Venait t'elle réellement de jouer... Naella? Elle était devenu sa soeur et ça la dégoutait. Le loup noir tenta de se secouer, ou de se lever, dans ses muscles ne fonctionnait plus à sa guise. Quel dommage... un coup de croc et elle pourrait l'envoyer aux enfers. « Naella ? C'est toi ? » Et merde. Oublions les enfers, pour cette fois. D'une voix acide, parce qu'elle ne trouvait pas mieux, elle lui répondit sans trop tenter de le provoquer.

« Je ne sais pas se qui est le plus triste dans tout ça... Que tu es failli te tuer ou bien que tu me crois être une louve idiote et vulnérable qui fait malheureusement parti de ma famille? »

Son visage devant dur. Malgré le fait qu'elle ne tuait plus comme avant et qu'elle détestait moins qu'avant... Elle arrivait à se remettre à détester ce Roman et sa jolie copinette Naella. Peut-être simplement parce qu'ils avaient déjà tout fait pour lui gruger les nerfs. Peut-être, oui. Peut-être. S'installant dans le sol, elle observa la proie facile qui tentait de reprendre forme devant elle. Il faisait tant pitié, en réalité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeDim 11 Nov - 14:16

  • Roman fut pris d'un troisième accès de toux un peu après la réponse de Naella. Naella qui n'était pas Naella. Elle ne se présenta pas, mais dès le premier mot, Roman comprit à qui il avait affaire et cela ne lui inspira guère de joie. Azara était bien la dernière personne qu'il espérait croiser. Certes, il fallait s'y attendre en se promenant sur son territoire, mais si seulement il avait pu tomber sur quelqu'un d'autre... Roman regarda Azara et au fur et à mesure qu'il pensait plus clairement, il reconnut effectivement la dominante du Nord. Il remarqua plus ou moins simultanément qu'il tremblait de froid, que son pelage était trempé et qu'il était étendu sur la neige. Roman jeta un coup d'oeil à Azara. Elle s'était assise près de lui et l'observait avec un intérêt qui ne lui plaisait pas. Elle lui avait demandé ce qu'il y avait de plus triste : qu'il ait failli se tuer ou qu'il la confonde avec sa soeur chérie ?

    Roman n'avait pas de réponse. Sans doute n'y en avait-il pas. Il se remit avec peine sur ses pattes et s'ébroua du mieux qu'il put. Il mit tant de violence à son essorage qu'il perdit l'équilibre et se retrouva à nouveau couché sur le flanc. Il avait tout de même activé sa circulation sanguine, ce qui lui permit de se soulever à moitié, ni tout à fait debout ni tout à fait assis, tandis qu'il prenait conscience de la situation dans laquelle il était.

    Pour commencer, il avait été à la limite de mourir d'une manière stupide. Azara l'avait sauvé - bien qu'il ne comprit pas pourquoi - . Il allait devoir essayer de retourner à l'Ouest sans qu'elle ne s'amuse trop avec lui. Il devait rentrer à l'Ouest parce que Naella avait besoin de lui. D'ailleurs, il avait pris Azara pour Naella et il aurait de la chance si elle ne le corrigeait pas pour cet affront. Naella qui était en train de dépérir. Et... L'Abrasium. Roman l'avait complètement oublié. Il tourna vivement la tête vers l'endroit où il l'avait posé. La plante était toujours là. Roman prit peur. C'était le seul Abrasium qu'il avait pu dénicher. Si Azara le détruisait, juste pour entraîner la mort de sa soeur ? Elle en était bien capable. Pour le moment, elle avait l'attention focalisée sur lui, et il n'avait pas la force pour aller chercher rapidement l'Abrasium. Roman finit par demander, en évitant de regarder Azara :
    « Si le plus triste est le deuxième cas, pourquoi ne m'avez-vous pas laissé dans le Lac ? »

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeVen 16 Nov - 17:33

Azara garda le regard rivé sur le loup. Il tentait de se lerver, se qu'il fut, mais s'ébroua avec trop de force: aussitôt, elle le vis s'écrouler devant elle. Il était si vulnérable. Elle n'avait qu'a tendre une patte pour l'immobiliser et planter ses crocs dans sa gorge, terminant enfin le travail sur lequelle elle focusait depuis sa rencontre avec l'oméga. Mais non. Sans savoir pourtant, elle le regarda reprendre appui, puis garder le silence. Azara eu envie de partir. De le laisser frémir devant le lac, ou de le mordre rien qu'un peu pour le faire souffrir. Elle le vis alors porter son regard vers la glace. De mauvais souvenirs? Non. Elle suivie son regard et découvrit de l'Abrasium, la plante traînant sur un morceau de glace. Azara fronça les sourcils. L'Abrasium avait été pratiquement liquider jusqu'a la dernière feuille... Et le fait que Roman viennent mettre ses pattes au Nord, principalement là où il restait les derniers plants, réveilla chez elle un tas de soupçons. « Si le plus triste est le deuxième cas, pourquoi ne m'avez-vous pas laissé dans le Lac ? » Elle n'écouta qu'à peine sa question. Elle lui répondit par une autre:

« Non l'Oméga, c'est moi qui pose les questions. Que fais-tu ici? »

Et où était sa petite vernime de soeur. Ne trainait t'elle pas toujours autour de ce Roman? N'était t'elle pas toujours là pour voler à son secours? Pourtant, pas de traces d'elle, mise à part sur la fourrure mouillé du loup noir. Azara termina par re-lancer:

« Non... Allons-y plus clairement. Pourquoi veux-tu l'Abrasium. »

Elle jeta un regard à la plante qui trainait sur le lac. Pourquoi avait t'elle cette impression que cette fois, c'était Zentil-Roman qui était venue au secours de Zentille-Naella...? Trop de questions, sans réponse. Et dire qu'elle commençait à désirer ce gout de tuerie. Ca montait doucement en elle, et ça devenait de plus en plus fort. Une proie si facile, juste sous ses yeux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:13

  • Roman n'avait pas beaucoup plus envie qu'Azara de rester planté là. Il était frigorifié et rêvait d'être tranquillement allongé au sec dans une tanière tiède, à côté de Naella, en écoutant le rythme de sa respiration. Roman avait certes moins froid qu'avant, mais il gardait une sensation d'humidité qui lui déplaisait fort. Il n'aimait pas beaucoup se baigner et il avait toujours été médiocre nageur, être trempé ensuite étant ce qu'il appréciait le moins. Son pelage de loup n'était pas prévu pour sécher rapidement ; et sur les terres figées du Nord ; cela constituait un sérieux handicap. Roman essaya d'arrêter de penser au froid - ce qui était aussi simple que de ne pas éprouver de la haine envers Azara - et de se concentrer plutôt sur la réponse de sa belle-soeur. Il se demanda ce qu'elle allait lui formuler et en ressentit une certaine appréhension. Peut-être que, comme lui et Naella auparavant, elle l'avait sauvé pour obtenir quelque chose de lui. Que pouvait-elle bien désirer de Roman à part l'Abrasium ? Et encore, puisque l'Abrasium poussait sur son propre territoire. La raison devait être pire encore, ou plus tordue.

    Roman ne la sut pas. Il eut juste droit à une remontrance, où Azara l'informa que c'était elle qui posait les questions. Roman sentit la haine affluer en lui en l'entendant dire d'un ton méprisant "l'oméga". Et comme promis, elle lui demanda ce qu'il faisait ici. Roman eut l'impression d'être pris au piège. Il songea avec soulagement qu'au moins, elle n'avait pas remarqué l'Abrasium. Soulagement qui vola en éclats lorsqu'Azara rectifia qu'avec plus de clarté, elle préférait savoir pourquoi il voulait l'Abrasium.

    La gorge de Roman se noua et il leva les yeux vers Azara. Il perçut dans ses yeux rouges - qui lui rappelaient à la fois si peu et tellement Naella - le reflet de sa haine envers elle, sauf qu'Azara la dirigeait vers lui et sans aucun doute vers Naella par conséquent. Malgré tout le dégoût que lui inspirait Azara, Roman eut peur en croisant ce regard empli d'envie de meurtre. Les pensées se bousculèrent dans sa tête. Roman avait la certitude que s'il avouait que Naella mourrait rapidement si elle n'avait pas d'Abrasium, il signerait l'arrêt de mort de sa compagne. D'une manière ou d'une autre, Azara se débrouillerait pour la tuer, que ce soit en détruisant la précieuse plante ou en allant tout simplement achever sa soeur dans la tanière où elle était en triste état. Roman savait plus ou moins bien masquer la vérité et il pensa que s'il était convaincant, Azara ne se douterait pas que son désir d'Abrasium avait trait à Naella. Il déglutit avec difficulté et chercha un mensonge plausible. Enfin, il répondit :
    « Je... C'est pour un cousin. Il est fort important dans la meute, aussi ais-je été désigné comme volontaire pour chercher de l'Abrasium, qui, d'après les guérisseurs, aurait un effet curatif sur sa maladie. »
    Roman maudit son hésitation. Son histoire ne tenait pas debout, mais encore une fois il s'accrocha à l'espoir qu'Azara assimile son explication et le laisse repartir. Après tout, elle n'avait pas le pouvoir de démasquer le mensonge de la vérité.

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeDim 18 Nov - 7:45

Roman sembla décu. Visiblement, il s'attendait à mieux comme réponse. Azara vit la haine profonde dans ses yeux lorsqu'elle parla, haine qui bizarrement ne concordait pas avec le loup noir. Puis ensuite, il lui fournis une explication. Médiocre, comme excuse. Et vachement mauvaise. Mais Azara termina par hocher la tête. Sachant très bien au fond d'elle même que Roman n'aurait pas mis les pattes au nord pour un simple cousin et sachant aussi qu'il n'avait tout simplement pas de cousin a l'ouest, elle se leva et s'aventura pas à pas sur la glace. Elle était felluette cette glace, mais si elle faisait bien attention à l'endroit où elle posait ses griffes, elle pourrait revenir saint et sauve.

De plus, elle vivait au nord depuis longtemps. Elle s'était habituer à dominer la mince glace. Lorsqu'une longue failure se dessina sous sa patte, elle la releva vivement, tachant de garder son équilibre. Elle posa sa patte plus loin, accompagnée d'un craquement sonore et mençant, et tendit le cou pour attrapa entre ses crocs l'Abrasium. Puis lorsqu'enfin elle revena sur la terre ferme, elle jeta la plantes aux pattes du loup noir. Un doux sourire aux lèvres, les yeux doux aussi, elle lança:

« Tient, voilà ton Abrasium. » Ses yeux firent ensuite des éclairs et ses crocs furent dévoilés. Elle poussa un grondement digna d'Azara et continua. « Maintenant, dis la vérité l'Oméga. Qui as besoin de cette plante? »

Azara s'installa devant lui, menaçante. Certes elle pourrait le mordre, certes elle pourrait tout simplement le tuer. Mais elle ne voulait pas. Qu'il parte si il le voulait, maintenant qu'il avait sa plante à portée de main. Mais elle le suivrait et elle trouverait qui en avait tant besoin.

[M'souviens plus pourquoi Azara le laissait partir...?]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeDim 18 Nov - 14:38

Roman a écrit:
Bien sûr, au début, Azara veut le laisser crever (soyons méchants jusqu'au bout) mais bon... N'oublions pas que c'est grâce à lui et Naella qu'elle n'est pas morte de la maladie meurtrière. Donc elle le repêche. Evidemment, Azara peut assassiner un peu Roman pour qu'il ne revienne plus, mais elle le laisse tout de même repartir.



  • Roman comprit rapidement qu'Azara n'avait pas cru à son histoire, bien qu'elle hochât la tête. Il se demanda ce qui allait lui arriver. Elle allait sûrement lui faire quelque chose, le mordre comme elle aimait tant, pour lui faire payer l'envie de lui raconter des mensonges. Roman garda les yeux fixés sur ses pattes. Il se sentait ridicule en repensant à son excuse. Il en avait presque le désir de se planter les crocs dans la chair pour ressentir une autre douleur que celle de la honte. Roman ne put s'empêcher de suivre du regard Azara lorsqu'elle s'aventura avec souplesse sur le Lac Gelé, droit vers l'Abrasium. Roman en profita pour se relever et s'ébrouer à nouveau. Il se rassit, face à l'étendue d'eau cette fois. Il observa Azara marcher avec détermination, puis faillir tomber dans l'élément liquide. Elle réussit cependant à se tirer d'affaire et attrapa l'Abrasium au dernier moment. Après quoi, elle revint vers lui, sur la terre ferme, et lui jeta la plante. Elle le regarda avec une douceur qui la rendait encore plus effrayante. Roman eut du mal à la reconnaître. Cela devait cacher un coup bas. Il la dévisagea d'un oeil soupçonneux. Azara lui dit simplement "Tiens, voilà ton Abrasium", comme si elle n'avait fait que lui rendre un aimable service. Cette phrase fit frissonner Roman. Elle métamorphosa Azara qui soudain montra les crocs et le foudroya du regard. Apparemment, elle avait parfois du mal à contrôler ses émotions. Elle lui demanda ensuite de dire la vérité. Qui avait besoin de cette plante ?

    Azara s'installa devant lui. Roman sut qu'elle avait déjà en partie deviné. Sa piètre excuse n'avait servi à rien, pas même à brouiller les pistes. Azara devait savoir que s'il y avait une seule personne pour qui Roman éprouvait suffisamment d'amour pour se risquer dans les terres nordiques, c'était Naella. Roman resta silencieux. Le même silence régnait autour d'eux. Un brouillard nappait les environs. Un corbeau passa en croassant. Le Lac était calme, maintenant qu'il était vide de loups désireux de le traverser. Roman ne pouvait pas répondre à la question d'Azara. Et même s'il lui avouait, elle ne le laisserait pas en paix. Roman finit par bredouiller :
    « Les guérisseurs de l'Ouest. Ils manquent d'Abrasium et n'avaient pas envie d'envoyer un delta au Nord. »
    I
    l se mélangeait de plus en plus dans les histoires. Roman s'en moquait, du moment que cela pouvait aider Naella.


[Ce serait fun si Azara le suivait, tiens =3]

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeMar 20 Nov - 17:21

Azara l'observa, l'air dur, ses crocs toujours à l'affut du combat. « Les guérisseurs de l'Ouest. Ils manquent d'Abrasium et n'avaient pas envie d'envoyer un delta au Nord. » Azara resta longtemps, même très longtemps, à observer le loup noir. Son esprit était vide. Elle avait envie de tuer, puis de partir, d'aimer et de pardonner. Tout en même temps. Elle ne se reconnaissait pas et ça la faisait flipper, bien plus que Roman et ses piètres excuses. Poussant un soupir, elle lança:

« D'accord. Mais ne reviens surtout pas. »

Elle l'observa. Pendant un instant, elle songea à le suivre jusqu'a l'ouest pour savoir se qu'il mijottait. C'était simple. Elle avait appris à se camoufler et elle pourrait alors tout découvrir. Mais la seconde d'après, elle n'avait plus la même envie de meutre ou de tuerie. Elle voulait simplement ne plus lui revoir le visage.

[Et on devrait faire en sorte qu'il y retourner xD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeMer 21 Nov - 13:50

[Ahah évidemment XD Et qu'Azara retrouve ses esprits de sadico-maniaque afro]



  • Roman s'attendait à tout sauf à un renversement de situation. Il était resté dans son attitude soumise d'oméga, regardant le sol, évitant de poser les yeux sur Azara. Il s'attendait à chaque instant à recevoir une menace, un coup de croc. Pourtant, il n'en fut rien. Quand il risqua un timide regard en direction d'Azara, il eut du mal à déchiffrer son expression. Elle avait l'air vidée de toute énergie, ou plutôt de tout sentiment. Elle qui d'ordinaire ressemblait à une alpha avide de pouvoir donnait l'impression d'être complètement perdue au milieu de pensées contradictoires. Cela la rendait, d'une certaine manière, plus radoucie, malgré son air toujours prêt à tuer le monde entier. Elle déclara brusquement, et avec simplicité, qu'elle était d'accord. Mais qu'il ne revienne surtout pas.

    Roman comprit très bien et se dépêcha de se relever. Azara l'observait comme si elle attendait quelque chose de sa part. Roman en eut froid dans le dos. Il avait la désagréable impression qu'encore une fois il y avait anguille sous roche. Azara devait avoir une idée en tête. Roman ne voulait pas savoir ce qu'il se passait dans son esprit de folle furieuse. Il attrapa l'Abrasium puis eut un rapide regard pour Azara. Après quoi, il tourna les talons et s'en alla, d'un trot soutenu, fuyant pour que le brouillard environnant le fasse disparaître à la vue d'Azara.

    Roman avait le pelage plus ou moins sec. Son rythme cardiaque était accéléré, à la fois à cause de sa course et par le soulagement de s'en tirer si bon compte. Il était ravi de courir vers l'Ouest sans la moindre blessure. Il était encore un peu secoué par sa noyade, mais il s'en remettrait rapidement. Enfin, il l'espérait. Roman pensa à Naella. Il ne lui dirait pas qu'il avait rencontré Azara, qu'elle l'avait sorti du Lac. Il valait mieux ne lui annoncer que la bonne nouvelle : il avait l'Abrasium.

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeJeu 22 Nov - 16:59

[... Je réplique pas. Si on en commençait plutôt un à l'ouest avec Naella? L'accouchement, si tu veux mettre les choses en accélérer xD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeVen 23 Nov - 15:20

Comme tu veux Wink Je peux le commencer si ça t'arrange Very Happy
Juste l'accouchement ?

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeVen 23 Nov - 16:43

On pourrait faire un intro, comme un souvenir, portant sur la guérison de Naella.
Puis après, elle accouche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeSam 24 Nov - 9:44

L'introduction en écriture italique, par exemple ?
Et où accoucherait-elle ? Près de l'océan ? Dans la vallée ? Dans la grange ?

_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azara
Fondatrice toute puissante
Azara

Messages : 1438
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 21
Localisation : Je suis un des petites papillons dans ton ventre quand tu embrasses la fille de tes rêves...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeDim 25 Nov - 7:38

Où tu veux! Sois un fais un classique avec l'océan, makis une tannière dans la plage, c'est pas super x) Peut-être à la grange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://fullmoonwolf.forum-canada.com
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitimeLun 26 Nov - 12:55


_________________
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Empty
MessageSujet: Re: La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.   La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort est partout ; même là où l'on ne s'y attend pas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Full Moon Wolf :: Autres :: Nos Mémoires :: Archives de RP-
Sauter vers: