Full Moon Wolf
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Est-ce que ton hurlement à la pleine lune réveillera les mystères de Full Moon Wolf?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sam

Sam

Messages : 142
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 24
Localisation : Cherche moi...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeMar 17 Juil - 8:40

Cela fait quelques minutes déjà, que je me promenne dans un désert. Aucune source d'eau, aucune sortie. Que faire ? Je ne vais pas m'arrêter et fondre au soleil. Comme quelques cadavres d'insectes sous le sable. Cette marche semble interminable. Comme si on ferait le tour du monde. Où suis-je encore ? Il y a quelques jours, c'était paisiblement normal couché sur l'herbe. Puis maintenant, dans se fichu désert. Combiens d'heures vais-je rester dans ce désert. Mais, ce n'est pas ici que je décide de laisser mon cadavre sur le sol sableux. Je remercie à moi, de ne pas avoir une fourrure noire. Je serais déjà bien plus creuvé que maintenant. Le noir attire le soleil, est-ce vrai ? Je crois. Je renfonce petit à petit dans le sable. Chaque fois que je marche, je me sens renfoncé encore plus. J'en ai completement marre d'être ici. Quand vais-je enfin sortir de ce diable de désert creuvant. J'aurais mieux aimé renfoncer dans l'un des sables mouvants de ce monde. Qu'être ici. Ouff, la vie fait souffrir des vies innocentes. Je suis totalement innocent, enfin presque. On peut dire que j'ai fais beaucoup de victimes mortes ces dernières semaines. Fallait bien que je mange, ou que je m'amuse. Oui, j'adore tuer c'est extrêmement amusant. Telle loup, telle caractère, telle force. M'envoler dans mes pensées lorsque je cuis c'est la première fois que ça m'arrive. La seule chose que je vois n'es que du sable, rien de bien intéressant. Les seuls bruits que j'entend n'est que le vent de sables, qui s'envolent dans l'air. Je sens que je devrais faire une pose. Mais, si je m'endors, je risquerais ma vie sous ce soleil démoniaque. Mieux vaut continuer cela me facilitera la vie en quelques sortes, ou plutôt la sauvera. Et je dois retrouver la terre ferme. Ma vie n'est pas dans ce désert. Il ne me convient pas et ne me mérite pas. Je me demande si je suis seul. Juste à voir quelques cadavres de loups. Me donne une drôle de sensation. Dire, que j'ai manqué d'abattre ceux là. Quelle grande et pitoyable tristesse. Je ne veux pas finir comme eux, je suis loin d'être faible. Ce soleil unique, ne sait pas à qui il fait encore affert. Pérrir dans ce désert dis-tu ? Non, jamais mon pauvre corps restera sous le sable de ce désert. Si j'en sors vivant, je reviendrais dans ce désert pour l'affronter de nouveaux après quelques temps de marches. Pourtant mes yeux me brûlent à force que le sable fonce sur mon visage. J'ai tellement soif, aucune source d'eau encore. J'ai beau creuser autant que je veux. Il n'y a rien pour moi. Pourtant je vois quelques arbres, il y a sûrement de l'eaux pas loin d'ici. J'observe les traces de pas, qui restent la sans partir, le vent de sables à disparu. N'importe qui peut me suivre misère. Ce n'est pas le meilleur endroit où faire une mauvaise rencontre. Espérons que tout ira bien. Pourtant, je sens que mes pattes ne vont plus bien longtemps soutenir cette longue marche. Je ne peux m'arrêter. Mais au loin, enfin. Je vois un lac est-ce une illusion ? Non, ce n'est pas une illusion c'est trop réelle. Je m'approche mais je devine vite en traversant le lac complet. Que c'est seulement le désert qui essaye vraiment de me tromper. Je commence à faire plusieurs illusions. Comment vais-je me détromper des illusions et de la réalitée ? Je me le demande bien...
Revenir en haut Aller en bas
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeMar 17 Juil - 10:57

Ever


    C'est agréable de se promener dans des endroits où l'on ne devrait pas être.De poser les pattes là où c'est interdit.De sentir le danger rôder autour de soi.Une patrouille ennemie peut arriver.Le soleil être brûlant et vous déshydrater peu à peu.Etrangement,ce fut cette alternative qui se présenta.En même temps...Que pouvait-il faire d'autre que chaud dans un désert ? Ever sourit.Elle avait quitté le camp du Sud pour se rendre dans un endroit qui lui paraissait bien plus accueillant.Les membres de sa meute sont réputés pour être gentils et doux.Elle était née chez ceux du Nord,qui sont tout le contraire.Désagréables et secs.Exactement comme cette étendue infinie de sable,balayée par des vents violents.Les grains,si minuscules,semblent inoffensifs.L'union fait la force.Cela n'avait jamais été aussi vrai.Sous la chaleur de plomb,la louve blanche sentait s'ajouter les infernaux coups qu'elle recevait aux pattes à cause de l'air qui poussait le sable à se cogner contre elles.Cela lui faisait mal,mais elle était habituée aux blessures comme celles-là.On s'en fait une multitude en chassant.Au loin,elle aperçut quelques os desséchés,vestiges des animaux qui s'étaient aventurés ici et qui en avaient payé de leur vie.Rongés par les tempêtes et la chaleur,ils n'étaient pas du tout en bon état,et la délicieuse moelle qu'ils abritaient avait depuis longtemps disparu.Il n'y avait absolument rien à en tirer.Ever leur accorda un regard dédaigneux qu'elle regretta bien vite.Un grain de sable s'était niché dans son oeil gauche.Elle eut toutes les peines du monde à s'en débarrasser.Lorsqu'enfin elle y parvint,elle cilla plusieurs fois et se remit en route,tête baissée.Il faisait si chaud qu'elle regrettait les terres glacées de son enfance.En plus,elle avait dormi plusieurs fois près d'un loup atteint de l'étrange maladie,et depuis elle se sentait fiévreuse.Pas beaucoup,mais tout de même un peu.Elle n'en avait pas souffert durant cette journée,et en avait profité pour s'éloigner et découvrir de nouveaux horizons.Elle voulait voir le désert de l'Est.Elle était servie.En plus,elle n'était pas seule.Elle le remarqua en lorgnant vers sa droite.Il y avait un loup gris.Elle l'avait vu courir à toutes pattes puis stopper sa course,l'air dépité.Ever s'approcha un peu,étonnée.Elle avait envie d'en savoir plus,mais si c'était juste de vue elle en aurait été satisfaite.

_________________
La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam

Sam

Messages : 142
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 24
Localisation : Cherche moi...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeMar 17 Juil - 16:33


Le sable frôle sans arrêt mes pattes, je le sens. Quel pitoyable désert est-ce ? Où est-ce que je me trouve... ? Je crois, que je vais répondre à ma question lorsque je sortirais d'ici. Mais, aucune sortie s'offre. Dois-je la trouvait moi même ? Parfait. Je la trouverait. Sans doûte en marchant droit. Quelques oiseaux volait au dessus de moi. Il attendait sûrement ma mort. Pour aller plonger leur bec dans ma chair et la retirée. Sûrement. J'ai bien hâte de voir, leur face lorsqu'il me verront sortir d'ici. Enfin, s'y je me sors de là. Qui dit que je vais y survive ? Moi. Je soutenais depuis quelques heures, enfin je crois. Cette accablente chaleur du désert. J'avais depuis peu le souffle court. M'arrêter quelques minutes et je signais mon arrêt de mort. Ou peut-être pas, aucune goûte d'eau. Aucun espoir je devais continuer. Mais, chaque pas que je faisais commencait à me fatiguer de plus en plus. Par quelle idée j'étais allé ici ? Pour une fois, que je me trouve idiot, c'est le cas. Je devrais apprendre à être plus informer la prochaine fois. J'avais l'impression d'être du miel fondant au soleil, mais j'étais plus le loup cuisant au soleil... C'était totalement interminable. Je devais m'arrêter quelque part. Il y avait sûrement de l'eaux plus loin. Je ne me sentais pas vraiment suivi, qui voudrait me suivre ? Franchement, suivre quelqu'un dans le désert. Vous trouvez sa résonnable ? Je sais, je suis très très, intélligent. Je le saurais si quelqu'un me suiverait n'est-ce pas ? Oui sûrement. Ouff, je ne peux plus poursuivre cette interminable marche. C'est fini, je dois bien me reposer quelque part. Je ne peux plus continuer. Je vais m'éssoufler encore plus sinon. Trouvons un arbre pour éviter trop de rayons de soleils. Je n'ai pas envie de finir ma vie ici. Donc, tout en marchant j'observe partout rien de bien attirant des arbres morts. Mais, enfin... Un arbre je marche, jusqu'à me rendre vers l'arbre. Heureusment, ce n'est pas une illusion c'est bien réelle. Enfin la réalitée. Quoi de bon de plus dite-moi ? Je me demande bien... À oui il y a l'eau. Bon sinon, je me laisse m'écrouler contre l'arbre. Tout en observant dans le sable. Me sentant sans force. Je me sens envahis par la fatigue. Les images viennent comme des illusions. Je suis devenu fou... Je suis devenu illusionneur. Drôle de mot hein ? Je sais, je suis tellement drôle. La fatigue me donne toute cette inspiration drôle. Bon je dois m'arrêter, je deviens totalement quelqu'un d'autre. Je ferme donc mes yeux. Mais, quelque chose me dit... Que je ne suis pas seul. Tout en réouvrant les yeux, j'observe une silhouette au loin... Encore une illusion. Mais, gardons méfiance au cas où. Je devrais lever la tête, pour observer mieux cette illusion ou pas. Qui se rapproche de plus en plus... Je me rend compte que tout ce qui est ici est mort, sauf moi et cette silhouette.
Revenir en haut Aller en bas
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeMar 17 Juil - 18:27

Ever


    Ever suivit l'inconnu.Il avait l'air désorienté,ce qui la laissa penser que lui non plus n'avait pas le droit d'être ici.Elle le regardait de loin,et ne pouvait pas voir son visage,mais elle observait ses mouvements qui étaient typiques de celui qui ne sait pas où il va.Or,pourquoi un membre de la meute de l'Est ne saurait-il pas d'où il vient en étant sur son propre territoire ? Celui-ci marcha longtemps.Il mena la louve blanche un peu n'importe où.Elle se dit qu'elle ferait mieux de rebrousser chemin,que ce que faisait l'inconnu ne la regardait pas.Elle poursuivit cependant sa route,suivant à la trace le loup gris.Elle avait presque pitié de lui.Il avait le pas incertain et en plus il paraissait plongé dans ses pensées,imperturbable.Si un troupeau de caribous lui avait foncé dessus,il n'aurait rien remarqué,elle en était certaine.Ever le vit s'arrêter devant un grand arbre et se laisser tomber à son tronc,profitant sûrement de son ombre bienfaîtrice.Elle-même n'aurait pas dit non à s'y abriter,surtout que la fièvre revenait,mais elle chassa ces songes de son esprit.Elle irait juste un peu plus près regarder le loup gris,puis elle s'en irait,elle reviendrait au camp du Sud et demanderait un remède pour soulager son front plus haud que la normale.Elle voulait juste le voir de plus près.Elle se cacherait derrière cette dune .Elle ne sentirait plus le vent et ses coups de grains de sable.Elle détaillerait l'individu puis partirait tranquillement,comme elle était venue.Et personne n'en saurait rien.

    Cependant,quelque chose l'empêcha de réaliser son projet.L'eau.L'eau qui se trouvait devant l'arbre et le loup.Ever avait soif.Elle avait envie de laper le liquide pour arrêter de souffrir la gorge sèche.Et puis il n'y avait pas de dune derrière laquelle s'abriter et se cacher.Alors elle prit son courage à deux pattes et s'approcha.Doucement,la tête haute,comme si elle avait tout à fait le droit d'être ici.Elle vit le loup gris qui l'avait aperçue et qui la dévisageait.Elle lui rendit son regard de ses yeux vairons,jaune et bleu,s'arrêta devant l'étendue d'eau et se désaltéra.Lorsqu'elle eut terminé,une goutte glissa sur son poitrail.Elle et l'inconnu se fixaient,sans savoir quoi se dire.Si il lui demandait son identité,Ever mentirait.Elle dirait qu'elle venait d'ici.Lui non.Ni son odeur ni son apparence ne le trompaient.Il n'était pas un membre de la meute de l'Est.

_________________
La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam

Sam

Messages : 142
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 24
Localisation : Cherche moi...

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeMar 17 Juil - 19:55


Le regard planté dans ceux de la pûre inconnue, la voyant s'approcher vers l'étendue d'eaux juste devant moi. Dire que je l'avais pris pour une illusion cette étendue d'eaux. Tandis que j'observe l'inconnue s'approcher avec tentation vers l'étendue d'eaux, je prend le temps de l'examiner. Je ne l'ai jamais vue nulpart. Je peux donc dire que je ne la connais pas. Elle a l'air sympa. Mais, mieux vaut s'en méfier, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je tournais mon regard aux alentours, dire que je devais reprendre chemin. Je préfère rester ici quelques temps avant de cuires de nouveaux. Me dis-je. Tout en m'approchant vers l'eaux pour enfin laisser les millions de goûtes d'eaux circuler dans ma gorge. Enfin, j'entendais ce temps depuis quelques heures. Je me laissais de nouveaux tomber contre le tron d'arbre de l'arbre. Tout en fatigue. Je sentais la fatigue partir et venir. Cela me faisait un drôle d'effet. J'avais l'impression de dormir en même temps qu'être réveillé. Mais, après quelques minutes d'effet surprenant dans ma tête, j'en revint intacte et totalement normal. J'observais la louve et elle aussi m'observait. J'observait particulièrement ses beaux yeux vairons, après un moment muet je ne pu m'empêcher de dire une question. Comme à mon habitude, j'étais questionneur. Mais, me contrôler était une chose très simple. Mais, juste avant de prendre parole je fis un soupire puis entâma la conversation le premier.

- Que fait une si jolie louve ici ?

J'avais dis une question, qui ne m'était pas très intéressant à mon goût. Je ne disais que ça, pour faire une petite conversation pour en savoir plus sur son sujet, étant solitaire j'avais bien reconnu des loups et louves que j'avais vue. D'habitude je croisais d'autres que je connaisais déjà. Mais, celle-là m'était totalement inconnue. J'observais toujours les alentours avec une expression neutre et particulièrement froide d'un côté. Les rayons du cher soleil, ne pouvait plus m'atteindre un sourire peu visible c'était éclaircie sur mon visage en me retournant vers le soleil. Puis je retourna mon regard de nouveaux vers l'inconnue. Peut intéressé pour le moment, il ne voulait qu'en savoir un peu plus. Était-elle perdue aussi ? Bien, je n'étais pas totalement perdu puisqu'en marchant devant j'allais retrouver la terre ferme bientôt. Ou pas. Pour le moment, j'étais totalement écoeuré du désert, regarder les alentours me donnait totalement mal à la tête. J'avais juste envie de revoir l'herbre, la terre, l'eaux et les fleurs, le bourdonnement des abeilles. J'en avais totalement marre. J'étais épuisé de cette route interminable que faire d'autre. Je n'allais certainement pas abandonner ici. Pas maintenant, je suis trop jeune pour laisser un cadavre magnifique sous le sol. Bon je redeviens fou. Reprenons le calme.
Revenir en haut Aller en bas
Roman
Administrateur
Roman

Messages : 720
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans un champ de tulipes.

Feuille de personnage
Feuilles de Personnages:

La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitimeJeu 19 Juil - 10:10

Ever



    Ever regarda le loup gris imiter ses mouvements.A son tour,il se pencha et se désaltéra dans cette minuscule oasis d'eau saumâtre.Elle y était boueuse,mêlée au sable et raclait la gorge de façon désagréable.Cependant,lorsqu'on a vraiment soif,on n'y fait pas attention.Ni la louve du Sud ni l'inconnu n'échappaient à cette règle.Lorsqu'ils eurent fini de se désaltérer,le loup alla se recoucher.Il resta un instant silencieux.Celle qui était devant lui aussi.Elle le toisait d'un regard qu'elle espérait froid et indifférent.Après un soupir,l'autre demanda d'une voix suave :
    « Que fait une si jolie louve ici ? »
    E
    lle aurait pu réagir,il est vrai.Elle aurait pu rougir,se dandiner d'une patte sur l'autre,balbutier qu'elle était ici parce que c'était si joli et si gai.C'eut été ironique.Et manquant de dignité.La louve blanche resta de marbre.Elle avait déjà oublié sa fièvre naissante,ne pensant plus qu'à répondre quelque chose de cinglant et désagréable.Elle n'avait pas de raison d'être dans le désert brûlant.Mais le loup gris non plus.Ils se trouvaient au même endroit par une simple coïncidence.Le hasard.Alors que faisait-elle dans cette endroit hostile ? Elle ne savait pas.Elle s'en moquait.Elle n'était jamais venue ici et le danger la grisait.Aussi répondit-elle sèchement :
    « Je m'apprêtais à bronzer,mais il a fallu que je croise un imbécile sur ma route. »
    T
    outes les réactions de l'autre pouvaient être prévisibles : il pourrait se renfrogner,ou éclater de rire,ou lui répondre du même ton,ou encore autre chose.Elle espérait juste qu'il n'en profiterait pas pour faire une conversation sans fin et sans début.Enfin,s'il choisissait cette initiative...Ever avait tout son temps.Elle jouerait le jeu.Elle l'ennuierait à son tour.

_________________
La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Pourrafe
Roman ; Ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Empty
MessageSujet: Re: La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)    La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Température n'est plus la même. De celle qu'il y avait quelques minutes avant.(Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Full Moon Wolf :: Territoire de l'Est :: Désert Cuisant-
Sauter vers: